le solfège et l’écoute musicale

Rappel: cours de piano débutant – cours de piano tous niveaux – cours de piano ADULTES de tous âges – méthode enfant à partir de l’âge de 4 ans – Solfège et écoute musicale -

Le solfège et les avantages de « L’écoute MUSICALE en avance et régulière durant toute l’année »

Tout d’abord, comment apprendre le solfège SANS effort?

 

La musique c’est avant tout de « l’émotionnel » avant d’être des « mathématiques ».
On peut rendre le solfège « rébarbatif », ou on peut apprendre un instrument en découvrant les notes de façon progressive. On peut faire le choix de « transpirer » pour mémoriser l’écriture musicale ou faire le choix de JOUER des belles mélodies qui vous PERMETTENT de reconnaître très facilement l’écriture musicale.
On peut faire le choix de lire des notes éloignées ou très éloignées dès les premières leçons ou faire le choix de jouer directement des mélodies agréables en utilisant longtemps un certain groupe de notes.

Avant d’enseigner le solfège, il est important de s’intéresser à la façon dont le cerveau reçoit le plus facilement possible les informations et surtout à la façon qu’il les garde.
Quand on veut dès le départ enseigner une note en clé de sol puis en clé de fa, c’est comme si au lieu de vous apprendre pendant une heure que de l’anglais et ensuite que de l’espagnol,  je décidais de vous apprendre un mot en anglais et tout de suite après le même mot en espagnol.
L’apprentissage d’une langue, ce sont des sons, des mots et des phrases.
Et il vaut mieux travailler séparément de l’anglais pendant plusieurs heures et ensuite de l’espagnol pendant plusieurs heures, que d’essayer une gymnastique « non naturelle » en tentant désespérément d’enseigner un mot en anglais et tout de suite après un mot en espagnol.
Au bout de 3 ou 4 heures, vous auriez une tête près à exploser pour des résultats très médiocres et rien de naturel.

Prenez le temps de faire des phrases en anglais pendant des heures, laissez de côté l’espagnol et ensuite découvrez tranquillement l’espagnol. Vous pouvez aussi commencer par l’espagnol évidemment.
L’idée principale est d’éviter de faire des correspondances immédiates, car la mémoire fonctionne en premier lieu avec tout ce qui est proche ou en commun.

Plus vous éloignez les éléments, plus vous devez faire des efforts avec votre mémoire, et dans le temps beaucoup d’oublis du fait que la mémorisation du départ n’était pas logique.
Tout ce qui peut se relier est bon à prendre.

M.COLIN ne vous demande pas de faire des théories sur la « mémoire », il utilise des principes de logiques pour respecter le cerveau humain et pour vous simplifier le travail.

Pourquoi passer des heures quand en 1/4 d’heure tout peut se mémoriser facilement?

Jamais vous ne rencontrerez un élève de la méthode COLIN qui vous dira « j’ai des problèmes avec le solfège », sauf s’il veut sauter les étapes et déchiffrer des partitions hors méthode qui ne sont pas encore de son niveau.
Mais durant la progression, avec la méthode COLIN, le solfège n’est pas du tout le sujet parce qu’il s’intègre tellement facilement, que les élèves se concentrent essentiellement sur le jeu à deux mains, le rythme et la gestion des yeux entre la partition et l’instrument.

Mais encore une fois, concernant le solfège, il n’y a « aucun problème » et surtout aucun effort à faire.

Reconnaître le programme en avance grâce à l’écoute MUSICALE

Si vous préférez attendre un an pour écouter les morceaux que vous allez apprendre c’est votre choix.
Après ce que vous allez découvrir dans ce texte, peut-être que vous penserez différemment.
Il faut bien prendre conscience que quelque chose qui vous est familier depuis longtemps, même si ne l’avez pas approché de près pour vous en servir réellement, vous comprendrez plus rapidement son utilité quand on vous donnera l’explication si vous devez l’utiliser.
Ceci est un principe logique de notre mémoire.
Quand vous découvrez tout au même instant, vous êtes beaucoup moins préparé(e) que si vous connaissez déjà une partie. Ceci est vérifiable dans tous les domaines.

 

Vous comprenez ou vous mémorisez plus facilement
si vous connaissez à l’avance une partie des informations.

Dans la méthode COLIN, la progression respecte de nombreuses logiques.
D’autre part, les mélodies enseignées vous forment aussi bien au niveau technique qu’au niveau sensitif.

De ce fait, l’oreille musicale, le rythme, l’émotionnel s’intègrent évidemment dans cette mémorisation qui se fait naturellement.
Si vous attendez un AN pour découvrir pour la première fois un morceau, vous devrez en même temps découvrir les techniques enseignées, la mélodie et le rythme.
Attendre un an, c’est perdre une année où vous auriez pu vous familiariser au programme.
En revanche, si depuis un an vous avez écouté souvent un morceau, tout naturellement, vous avez comme on dit « dans l’oreille », la mélodie, et la rythmique de cette mélodie. Et, si vous avez été plus attentif durant vos différentes écoutes, vous aurez déjà compris également en partie « le rôle de la main gauche ».

C’est la raison pour laquelle les personnes qui prennent le temps d’écouter chaque semaine quelques morceaux des programmes en avance, au bout d’un an elles reconnaissent déjà à l’oreille les mélodies, les rythmes et parfois le style de la main gauche.
Alors, même du fait qu’au départ elles n’avaient pas le niveau pour jouer le morceau, leur cerveau a pu enregistrer un grand nombre d’informations de façon naturelle.

En résumé, tout en suivant votre progression, plus vous prenez le temps d’écouter les morceaux des mois suivants ou davantage en avance, plus vous progresserez facilement, plus vous maîtriserez vos acquis et plus votre oreille musicale et votre sens du rythme sera performant.

Vous gagnerez du temps, mais surtout vos acquis seront plus solides.