80 morceaux au piano par an, comment, pourquoi

Rappel : Cours de piano débutants – Cours de piano tous niveaux – méthode piano pour enfants à partir de 4 ans – apprendre le piano à tout âge -

Pourquoi et comment apprendre au piano plus de 80 morceaux par an?


Ce nombre de morceaux est une moyenne par an pour les ADULTES ou les ENFANTS à partir de l’âge de 11 ans ou pour les ENFANTS PLUS JEUNES qui ont terminé le 1er programme enfant.

LES ADULTES DE TOUS ÂGES, même après 75 ans peuvent suivre très facilement ce programme.
Au Concours Lépine M.COLIN a surpris le jury grâce à ce travail affiné qui permet réellement à tout âge de se mettre au piano.

Jamais vous n’apprendrez autant de morceaux de piano par an qu’avec la méthode COLIN, ceci est une certitude, alors pourquoi?

La méthode COLIN, c’est plus de 30 années de recherches en pédagogie.
C’est  grâce à la conception de ses partitions pour piano que M.COLIN vous aide à mémoriser facilement les techniques.
Plus vous progressez dans la méthode,  plus vous renforcez vos acquis ainsi que vos habitudes d’apprentissages.
Sans cette conception de chaque ligne, il serait impossible de faciliter l’apprentissage ainsi que la mémorisation des techniques.
Dans le programme piano de la méthode COLIN, quand vous réussissez la 1ère ligne du morceau, vous savez faire la 2ème ligne. En effet, l’idée est de permettre à l’élève d’apprendre rapidement le morceau.
Par conséquent :
L’élève doit réussir à jouer la main droite en même temps que le CD, ensuite la main gauche et enfin, les deux mains pour la 1ère ligne. Ensuite, pour les autres lignes ce sera la même chose, car les techniques sont les mêmes.
La nouveauté technique principale se trouve donc à chaque fois dans la 1ère ligne et les autres lignes ne proposeront pas d’autres difficultés.

Pourquoi M.COLIN vous enseigne autant de morceaux de PIANO par an?

1) GARDER LES ACQUIS

Découvrir une technique et l’utiliser sur un seul morceau ne suffit pas, c’est pour cela que M.COLIN a créé pour chaque technique plusieurs partitions afin que les acquis puissent se garder facilement.

2) L’OREILLE MUSICALE

Quand vous n’utilisez pas assez souvent les mêmes notes, votre oreille musicale ne se forme pas rapidement, par contre le fait de jouer des mélodies différentes en utilisant le même genre de notes, de les chanter, cela vous permet de vous familiariser progressivement à celles-ci et de ce fait, la mémorisation sonore (oreille musicale) se fait naturellement. Plus vous faites de morceaux en utilisant le même genre de notes, plus progresserez par logique au niveau de l’oreille musicale.

3) LES MOUVEMENTS

Si vous apprenez un mouvement pour un morceau, qu’ensuite vous apprenez tout de suite un 2ème mouvement, puis un 3ème, etc. Tout d’abord, à chaque fois cela demande plus de temps par rapport au fait d’utiliser plusieurs fois le même mouvement.
Si vous pouvez découvrir avec plaisir différentes mélodies en utilisant le même mouvement à la main gauche, c’est plus rassurant, vous l’apprivoisez réellement et cela vous facilite pour apprendre un second mouvement. Plus vous maîtrisez vos acquis, plus c’est facile d’apprendre des nouveautés.
Les mouvements facilitent l’apprentissage des rythmes et de la coordination, plus vous les maîtrisez, plus vous pourrez varier dans les styles.

4) L’INTERPRÉTATION ET L’IMPROVISATION

Plus vous maîtrisez des mouvements, plus vous jouez des mélodies différentes, plus vous variez les styles de musiques, plus VOTRE EXPÉRIENCE MUSICALE EST RICHE.

Il y a une très grande différence entre apprendre 15 à 20 morceaux et entre 80 et 120 morceaux par an. À la fin de l’année, quand vous saurez déjà jouer 80 morceaux, les notes que vous aurez utilisées ainsi que les mouvements commenceront réellement à être apprivoisés.
Quand vous avez l’opportunité de varier les styles de musiques, votre expérience musicale est certainement plus intéressante après avoir pratiqué 80 morceaux au lieu de 4 fois moins.
Plus vous apprenez de morceaux, plus les techniques utilisées sont acquises à la condition que chaque technique soit exploitée assez souvent.
Le fait d’avoir appris en un an autant de morceaux, cela vous aura permis aussi de développer des automatismes (habitudes d’apprentissages) pour apprendre rapidement le morceau suivant.
Le répertoire de la méthode COLIN permet de varier les styles et de ce fait vous apprenez plus souvent à vous adapter et votre sens de l’interprétation s’améliore naturellement comme avoir le « sens de la mélodie » et le « sens du rythme ».
Enfin plus vous interprétez de mélodies différentes, plus vous pratiquez des styles de musiques différents, plus vous enrichissez votre expérience musicale également pour « pratiquer l’improvisation » par la suite.