16 – Comment bien choisir son clavier ?

Piano avec la méthode COLIN
Synthé avec la méthode COLIN

Piano numérique ou traditionnel

Caractéristiques pour savoir choisir l’instrument :

Le piano numérique permet de jouer chez soit à toute heure avec un touché s’approchant du piano traditionnel.
Par contre, avec un « piano numérique » vous ne pourrez jamais entendre toutes les « harmoniques » raisonner aussi bien qu’avec un piano traditionnel. Si vous devez acheter un clavier électronique, choisissez toujours un clavier avec un touché sensitif c’est-à-dire : vous appuyez faiblement sur la note ou vous appuyez fort et celle-ci sonne différemment.

Tout d’abord, parlons du nombre de notes à posséder sur votre clavier musical afin d’avoir un instrument de musique efficace pour bien progresser. Évidemment si vous possédez un piano, la question ne se pose pas, par contre si vous avez en possession un clavier électronique, voici quelques conseils pratiques. Logiquement le minimum c’est 5 octaves, c’est-à-dire cinq fois la gamme de «do Majeur », plus précisément cinq fois « do ré mi fa sol la si do », et plus concrètement 5 fois 12 notes en comptant les touches blanches et noires, enfin un minimum de 60 notes (blanches et noires) en vous rassurant bien qu’il y a au moins 6 fois la note « do ».

Il vous est possible de démarrer avec un clavier comportant seulement 4 octaves (48 notes) mais après le programme des douze premières semaines vous serez gênés. D’autre part, rassurez-vous bien que les touches du clavier soient standards c’est-à-dire qu’elles ne sont pas des mini-touches. En effet, la largeur des touches doit être d’au moins 2,2 cm en tout cas si vous ne voulez pas perdre du temps. En effet, il vous faudra vous réadapter si vous avez commencé avec des notes plus petites.